NEWS : CHAPITRE 018 OUT !! BONNE LECTURE !

EICHIRO
Oda

Eiichiro est né le premier janvier 1975 à Kumamoto.
Très jeune, il décide de devenir mangaka car il ne veut pas travailler dans des sociétés.
Ce désir va persister tout en grandissant si bien qu'à 17 ans, il reçoit les honneurs des 44ème Tezuka Awards grâce à sa nouvelle "Wanted".
En 1993, il publie "Kami kara mirai no present" ("Un cadeau de Dieu pour l'avenir"), dans la revue Jump Original.
Il obtiendra cette année là la meilleure place des Hop-step Awards (concours du Weekly Jump) avec "Ikki Yakou" ("le Voyage d'une nuit pour un diable").
En 1994, il quitte l'université pour aller à Tokyo où il travaillera comme assistant pour trois auteurs : Shinobu Kaitani, Masaya Tokuhiro, Nobuhiro Watsuki (auteur de Kenshin le Vagabond).
Durant cette période, il va publier deux histoires courtes : "Monstres" en 1994 et "Romance Dawn" (première version) en 1996.
La deuxième version sortira quelques mois plus tard dans le Weekly Jump.
C'est en 1997 que sa série principale, "One Piece" commencera à paraître.

Biographie rédigée par kensuke0
MASASHI Kishimoto
Masashi Kishimoto
 

Masashi Kishimoto est un dessinateur-scénariste né le 8 novembre 1974 dans le département d'Okayama au Japon.
Il est à noter qu'il a un frère jumeau, Seishi Kishimoto, lui aussi mangaka et auteur de 666 Satan.
À l'âge de 20 ans, il reçoit déjà le prix "Hope Step" décerné par les éditions Shueisha aux jeunes auteurs à l'avenir prometteur pour son court récit intitulé "Karakuri". Le prix Hope Step fut auparavant attribué à des mangakas aujourd'hui devenus incontournables tels que Yoshihiro Togashi (Hunter × Hunter, Yû yû hakusho), Nobuhiro Watsuki (Kenshin le vagabond) et Eiichiro Oda (One Piece). On peut d'ailleurs trouver "Karakuri" dans le 18e recueil des lauréats du prix Hope Step paru en 1996 dans la collection Jump Comics.
La série "Naruto" connaît une prépublication dans l'hebdomadaire Weekly Shonen Jump depuis le n°17 (1999) et est adaptée à la télévision japonaise. Fin 2005 elle atteignait une trentaine de volumes reliés au Japon. Ce manga est sans nul doute l'un des plus importants succès commerciaux de ces dix dernières années : en 2004, Masashi Kishimoto était le troisième contribuable le plus taxé du Japon, avec 112. 7 millions de yens (près de 800 000 euros) d'impôt.

Biographie rédigée par yumisahn

 
Créer un site
Créer un site